Pourquoi placer des parts de SCPI dans une assurance vie ?

Avoir une assurance vie procure un énorme avantage pour un particulier qui désire élaborer un plan d’épargne pérenne, rentable et sécurisé. Le concept de ce support réside généralement dans l’optimisation de la prévoyance retraite ou encore la garantie en cas de décès.

Mais en dehors des avantages courants en matière de transmission, ce type d’assurance intéresse beaucoup plus les épargnants pour ses fonctions multi-supports permettant de placer des fonds et de les fructifier afin d’en faire un complément de revenus confortables et durables.

Une meilleure accessibilité aux SCPI

Les souscripteurs de SCPI peuvent désormais user de leur assurance vie pour acquérir leurs parts de la manière la plus simple et le plus rapide. Les démarches nécessaires à entreprendre se limitent à l’acquisition et à la révision des documents relatifs à la souscription. Le versement sur le contrat est effectué uniquement au comptant et ne tient pas compte d’un montant minimal élevé comme dans le cas d’une souscription directe. Il est possible d’investir à partir de 500 euros.

De même, les frais d’acquisition sont moins élevés, entre 2 à 9,46% selon la SCPI choisie. En revanche, les commissions de gestion sont plus importantes car en plus des frais de gestion au titre du contrat lui-même, il faut également prévoir les charges induites dans le cadre de la Société Civile de Placement Immobilier.

Les avantages de placer les parts de SCPI dans un contrat d’assurance vie

La détention de parts de SCPI dans un contrat d’assurance vie entre dans le cadre d’une assurance en unités de compte. Dans ce cas, les fonds épargnés dans l’exploitation d’actifs immobiliers prennent en charge les frais liés à la gestion et jouissent autant des avantages occasionnés par l’assurance vie elle-même entre autres la fiscalité.

Dans les règles habituelles, les dividendes perçus sont réinvestis dans le contrat et la fiscalité ne s’applique donc pas. Toutefois, si un retrait a lieu durant la durée d’épargne (avant 8 ans), une exonération d’impôts sur les plus-values réalisées sera prise en compte. Cette exemption est également applicable après huit ans, y compris lors de la transmission de capital.

Les inconvénients possibles

Toute enveloppe de contrat d’assurance vie ne suggère pas la Société Civile de Placement Immobilier dans sa classe d’actifs. Il est donc indispensable de faire appel à un professionnel pour avoir accès à des conseils d’orientation et de gestion efficaces.

Par ailleurs, les frais de souscription sont généralement faibles mais il n’en est pas autant des frais de gestion qui sont ventilés dans la somme prélevée par l’assureur et les commissions de gestion déduites des dividendes.

Néanmoins, cette solution d’épargne permet de bénéficier d’une réduction d’impôt qui tend à améliorer le rendement et l’épargnant peut disposer de son revenu à tout moment tout en jouissant d’un allègement fiscal.